Europe,  Italie,  Voyages

3 jours pour découvrir Portofino, Sestri Levante et les Cinque Terre

Jour 1 : Portofino et Sestri Levante

Fraîchement mariés durant l’été dernier dans le Var, nous avons choisi de partir en mini lune de miel avant le beau voyage au Mexique programmé pour l’hiver. Et pour cela, quoi de plus romantique qu’un séjour en Italie ?! Première étape de notre escapade en amoureux : un stop dans les Cinque Terre que je vous invite à découvrir à travers cet article.

Nous décidons de partir tôt le matin et après quatre heures de route, nous nous arrêtons à Portofino.  Nous y découvrons la piazzetta et le joli port entouré de maisons aux couleurs très vives. Notre regard s’arrête également sur le Parc naturel régional qui surplombe ce petit village. Néanmoins, on ne va pas se le cacher, Portofino, c’est très beau mais c’est un peu le St Tropez local. Comme ce n’est pas forcément l’idée que l’on se fait de la Dolce Vita, nous décidons de profiter de l’ambiance du port le temps du déjeuner et de reprendre ensuite la route.

Un peu moins d’une heure plus tard, nous voilà arrivés à Sestri Levante, petite station balnéaire où nous avons choisi de loger pour découvrir les Cinque Terre. Nous posons nos sacs à la Villa Agnese. Je vous conseille cet endroit si vous cherchez un hôtel au calme avec piscine et un super petit déjeuner. En revanche, il faut marcher longtemps ou prendre le taxi pour pouvoir profiter de l’animation nocturne de Sestri Levante et rejoindre la gare d’où partent les trains pour les différents villages des Cinque Terre.

Jour 2 : Monterosso, Vernazza et Corniglia

Le deuxième jour, nous partons à la découverte des Cinque Terre. A la gare de Sestri Levante, nous prenons un billet de train pour Monterosso, le premier village. Moins de trente minutes plus tard, nous y sommes ! Nous nous arrêtons à l’église San Francesco d’où l’on peut avoir un magnifique panorama sur le village. Nous observons de loin la plage sans nous y arrêter et nous continuons notre promenade en empruntant le sentier pédestre qui mène au prochain village, Vernazza.

Dans l’ensemble, le chemin est facile à suivre. Il faut toutefois faire attention car certains passages sont étroits et il vaut mieux ne pas oublier pas sa bouteille d’eau, la promenade durant environ 2 heures. Les points de vue époustouflants se succèdent et on découvre peu à peu le village de Vernazza.

Nous descendons jusque Santa Margherita di Antiochia qui se trouve dans le petit port. Nous nous arrêtons ensuite au Burgus pour nous rafraîchir. Le village est très pittoresque mais nous nous sentons rapidement oppressés par des groupes de touristes. Nous décidons de déserter le port pour aller  nous perdre dans les ruelles colorées et tomber sous le charme de Vernazza. Au fil de notre marche, nous arrivons au sentier qui mène au village suivant, Corniglia.

Encore une fois, nous sommes émerveillés par la beauté du paysage sauvage. La marche nous semble plus rapide que la première ; elle ne présente pas de difficultés particulières même si le chemin est parfois accidenté. 

Corniglia est le village le plus haut mais aussi le seul à ne pas avoir d’accès direct à la mer. Pourtant, toutes ces maisons perchées lui donnent un charme fou. Nous déjeunons sur la magnifique terrasse du Terra Rossa, petit restaurant chaleureux à l’entrée du village. Puis, nous reprenons la visite. On ne peut qu’apprécier le calme et l’authenticité de ce bourg. Nous avons particulièrement aimé cette atmosphère locale, moins touristique. C’est sur cette note très positive que nous décidons de reprendre le train pour retourner à Sestri Levante afin de profiter la piscine de l’hôtel.

Jour 3 : Manarola et Riommagiore

Le lendemain, nous reprenons le train jusque Manarola. Nous commençons par découvrir le village de l’intérieur. Il n’a rien à envier aux trois précédents, bien au contraire. Ici, le vert se mêle aux nuances de jaune, orange, rouge, rose… Et à force de s’enfoncer dans les rues, nous nous retrouvons enfin seuls sur une petite place, ce qui permet vraiment de respirer et d’oublier un peu les (trop) nombreux touristes !

Nous prenons ensuite de la hauteur pour voir le village depuis le sentier et nous le découvrons sous un nouveau jour car il occupe toute la colline et il est surplombé par des terrasses de vignes.

Nous décidons de prendre la via dell’amore pour rejoindre le dernier village mais la promenade est fermée pour des raisons de sécurité. L’âme en peine, nous rejoignons le troupeau de touristes pour prendre le train pour Riomaggiore. Nous y découvrons la Basilique de San Giovanni Battista, le château ainsi que le sanctuaire de la Madonna de Montenero qui offre un joli panorama.

Nous nous étions préparés à voir beaucoup de touristes et ça a été le cas. Heureusement, pour y échapper, la bonne option est de s’éloigner des ports et de prendre le temps de se perdre dans les ruelles étroites et colorées.  Je vous conseille également vivement de privilégier les sentiers pédestres lorsqu’ils sont ouverts car les points de vue y sont incroyables. Gardez l’option du train pour le retour en fin de journée et privilégiez un logement plus authentique, en dehors des villages. A ce sujet, je vous invite à lire mon article 5 bonnes raisons de loger à Sestri Levante pour découvrir les Cinque Terre.

Informations pratiques : 

  • Deux jours suffisent amplement pour partir à la découverte des Cinque Terre.
  • Vous pouvez acheter la Cinque Terre Card qui permet de faire des trajets illimités La Spezia – Cinque Terre – Levanto aller-retour en 2è classe : 16 euros la journée, 29 euros les deux jours, 41 euros les trois jours.
  • La voiture est fortement déconseillée et parfois même interdite à l’entrée de certains villages.
  • Vous pouvez prendre le bateau pour découvrir les différents villages excepté Corniglia.
  • L’entrée aux sentiers pédestres est payante : 7.50 euros la journée, 14.50 euros les deux jours.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *