Citytrip,  Tokyo

Une semaine à Tokyo – J1 Yanaka, Ueno et Ginza

En raison d’une grève aérienne surprise à Varsovie, nous sommes arrivés à Tokyo après 24h de voyage et 4 vols différents. Une bonne nuit de sommeil plus tard, nous voilà partis le premier jour à la découverte des quartiers de Yanaka, Nezu, le vieux Tokyo, Ueno et Ginza.

Yanaka Ginza

La journée commence par une promenade dans Yanaka Ginza. Il s’agit d’une ruelle animée avec de multiples échoppes, toutes plus mignonnes les unes que les autres.

Sur le chemin vers le cimetière de Yanaka, nous nous arrêtons dans un premier temple et nous tombons immédiatement sous le charme de cet endroit en dehors du temps. 

Yanaka cemetery

Nous arrivons au temple Tennoji qui se trouve à l’extrémité du cimetière.  Il s’agit de l’un des plus vieux temples, datant de l’ère Edo. Une grande statue de Bouddha se trouve à l’entrée. Le contraste entre l’ensemble traditionnel et la tour moderne à l’arrière-plan est saisissant.

Nous poursuivons notre marche dans le cimetière sous les couleurs de l’automne. Cette flânerie se révèle bien plus bucolique que morbide. 

Et soudain, la Tokyo Sky Tree à l’horizon !

En sortant du parc, nous nous arrêtons à  Jyomyoiin, connu pour ses nombreuses statuettes représentant Jizô, le protecteur des enfants et des voyageurs.

A quelques minutes à pied se trouve Kan’ei-ji, qui avant la seconde guerre mondiale était l’un des plus grands temples bouddhistes.

Nezu

En chemin vers le quartier de Nezu, nous découvrons pourquoi ce quartier est baptisé le « Vieux Tokyo ». Il y règne une ambiance délicieusement désuète. Les maisons sont de tous les genres, parfois anciennes, bricolées ou plus modernes. On voit des câbles électriques partout et on croise de nombreux parents à vélo, avec un enfant à l’avant et un autre à l’arrière.

Cette ambiance à la fois ancienne et populaire porte le nom de Shitamachi  (ville basse). On retrouve d’ailleurs un musée qui porte ce nom et une annexe loin de là qui présente un ancien commerce de saké.

Après quinze minutes de marche, nous arrivons au sanctuaire de Nezu-jinja. C’est vraiment mon coup de coeur de la journée. Peu de touristes, quelques familles japonaises, des toriis à foison, un joli sanctuaire. Je suis comblée. Je vous laisse découvrir la beauté des lieux en images.

Nous ne résistons pas à la tentation de lire une prédiction et d’aller ensuite la placer parmi celle des toutes les autres.

C’est également la première fois que nous voyons des Emas : il s’agit de petites plaquettes en bois sur lesquelles on écrit un voeu.

En sortant du sanctuaire, nous rencontrons des enfants qui nous laissent une jolie photo souvenir devant l’étang à carpes koi.

Le Parc Ueno

Nous prenons la direction du parc et plus particulièrement de Toshogu Shrine, construit au XVIIème siècle en l’honneur du shogun Tokugawa.

Et un petit Ema en passant…

Nous découvrons la stèle en mémoire d’Hiroshima et Nagasaki.

En ce dimanche, le parc est très animé car les familles s’y donnent rendez-vous. Nous flânons parmi les stands qui donnent envie de tout goûter et d’acheter un tas de souvenirs. 

Nous tombons soudain sur un groupe de personnes en pleine danse traditionnelle. Les gestes sont si gracieux et précis !

La visite du parc est aussi culturelle car on y trouve de nombreux musées. Nous choisissons de visiter le fameux Tokyo National Museum, dédié à l’histoire du Japon et le Shitamichi, un petit musée qui est une reconstitution d’une ruelle japonaise à l’ancienne. L’ambiance y est délicatement rétro.

Nous nous rendons ensuite au temple Kannon-do.

Alors que nous observons les gens qui se recueillent, nous entendons au loin une fête avec des chanteuses pop. En nous approchant, nous découvrons de multiples stands entourant une scène avec un groupe de filles kawaii et un public déchaîné.

En sortant du parc, nous passons par l’étang qui est tellement mignon avec les barques de toutes les couleurs et les jolies teintes de l’automne.

Notre découverte du quartier de Ueno prend fin avec une promenade dans Ameyoko market, le marché populaire de Tokyo. On y trouve de tout à des prix abordables et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette rue grouille de monde.


Ginza

Nous prenons le métro direction Ginza, quartier célèbre pour ses grandes boutiques de luxe. Nous avons le plaisir de découvrir l’avenue qui est entièrement piétonne le week-end. Quelle sensation de vertige au beau milieu de toutes ces tours ! 

Et soudain, au milieu de tant de modernité … !

C’est aussi dans ce quartier que se situe le théâtre Kabuki-Za dans lequel on peut assister à des représentations en achetant un livret de traduction en anglais à l’entrée.

On se retrouve dans un prochain article pour découvrir les quartiers Shinjuku et Segataya.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *